Combined Shape
Coup de coeur
Coup de coeur
Coup de coeur
Coup de coeur
Coup de coeur
Contact

Le Negresco*****

04 93 16 64 00

04 93 16 64 12


Adresse

37, Promenade des Anglais

06000 Nice


Site

Réseaux sociaux

Le Negresco*****

La vie de palace en mode printemps

Le 1er août, Virginie Basselot coiffera sa toque de chef exécutive des cuisines du Negresco. Chantecler, Rotonde, room-service et bar.

Une femme. Jeune: 39 ans. Marinant dans l'excellence: elle est distinguée Meilleure ouvrière de France (Mof) en 2015, la seule en France avec sa consœur Andrée Rosier, à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques).Ce n'est pas tout. Dans la série des ingrédients haut de gamme, Virginie Basselot a été étoilée au Saint-James, à Paris, puis à La Réserve de Genève et elle a été promue cuisinière de l'année 2018 au Gault-Millau suisse avec 16/20. La remplaçante de Jean-Denis Rieubland, parti au Royal Champagne près d'Épernay (Marne), se taille donc la part du lion.

C'est Pierre Bord, directeur général du palace niçois, qui l'a recrutée. Au Negresco, elle devient la troisième femme Mof aux côtés de la gouvernante générale, Virginie Lafon, et de son assistante, Pernille Douvrain. Pierre Bord, homme à femmes? Si on veut… Lorsque Jean-Denis Rieubland a rendu son tablier, Pierre Bord avait déclaré à Nice-Matin: "Il y a de très beaux candidats, tous Mof. Moi, j'ouvre la porte au talent, à l'innovation et pas uniquement aux hommes."

Message corsé en sous-entendu. Qu'il relève un peu plus depuis la nomination de la jolie cuisinière: "Je voulais une femme, car je m'entends bien avec les femmes, même si je ne recherche pas leur compagnie intime… Par rapport à Madame Augier, avoir une femme de ce niveau-là, est un hommage qu'on lui rend. Ce poste reste très masculin et la cuisine est un milieu plus macho qu'on ne le pense. Virginie Basselot rêvait d'être pilote de chasse, alors, je lui ai proposé un Airbus A380!"

Une nouvelle odyssée gustative commence pour celle, dont le CV a les saveurs prometteuses d'une carte princière: Crillon, Ambassadeurs, Grand Véfour, Bristol…

SAVEURS SIMPLES

Pour l'instant et comme il le fait depuis plusieurs mois, Jérémy Brun, second de Jean-Denis Rieubland, assure la transition gastronomique du cinq-étoiles avec une discrétion proportionnelle à sa conscience professionnelle.

Dès le mois d'août, Virginie Basselot, native de Deauville (Calvados), fille de restaurateur, fera cohabiter crème normande et huile d'olive. On la dit elle aussi, très discrète, mais Pierre Bord avertit: "Elle n'a pas rigolé tous les jours jusqu'ici et il ne faudra pas qu'on lui marche sur les pieds." Forte femme. Tendre artiste: "Au niveau sensibilité, elle peut apporter quelque chose." On peut le penser de la part de cette fille revendiquant "une cuisine classique, directe et simple." Pas du tout du genre prise de tête avec les papilles, elle déclarait récemment sur une plateforme d'information et d'opinion numérique culinaire: "Je ne veux pas que l'on réfléchisse devant mes assiettes. Les goûts doivent être connus et reconnus. Surtout, je ne cherche pas à déstabiliser le mangeur, mais à le rassurer."

 

 

Partager :